Energie : une vidéo coup de gueule : électrochoc des consciences

Une vidéo de Fukushima qui fait le buzz sur internet en ce moment, il s’agit d’un français expatrié au Japon qui clame son raz-le-bol de la situation et qui veut mettre les français en face de leur responsabilité sur le nucléaire et les risques fou que nous prenons avec cette technologie, à voir absolument ! çà vaut le détour !

Un cri du cœur qui ne peux laisser personne indifférent.  Il y a un détail qui a attiré mon attention dans la vidéo (à 4’30 »), c’est quand il dit en citant un quotidien nippon :

« Si on arrête le nucléaire les factures d’électricité vont augmenter… Oh ! la belle affaire ! Les gens vont devoir payer plus cher… Ha ! les gens sont à côté de leurs sous… L’augmentation sera alors de 1000 Yen par mois au Japon…(…) c’est çà le prix de l’énergie naturelle… Je vais vous dire un truc… en tant que parent.. ces 10€… je vais les payer, on va les payer…parce que c’est queudale 10€.. comme çà eux ils enlèverons toutes les centrales… »

1034 Fcfp… par mois, voilà la valeur pour qu’un pays aussi grand que le Japon fasse sa révolution énergétique et passe aux énergies renouvelables, ils auraient pu y penser avant et éviter le pire…

Ici en Calédonie, on a pas de centrales nucléaires mais on a des centrales à charbon et au fioul, elles dégagent des polluants nocifs pour la santé, le dioxyde de soufre notamment, et surtout elles rejettent dans l’atmosphère du CO2 qui réchauffe la planète, toujours et encore. Pour le nucléaire et les radiations, le résultat est immédiat : pollution directe et catastrophe pour la santé, pour le charbon et les énergies fossiles, les dégâts seront pires, mais la différence c’est que ce ne sera pas localisé mais global, et que les conséquences ne sont pas immédiates mais indirectes et décalées dans le temps. C’est ce décalage qui fait du charbon et du pétrole une menace bien plus vicieuses encore, car aussi grave et irrémédiable, mais beaucoup plus diffuse et insaisissable pour nos esprits davantage attachés aux signaux cognitifs immédiats, c’est à dire seulement à ce que l’on peut « voir et toucher ».

Personnellement s’il fallait que je paye 1000F de plus sur ma facture d’électricité chaque mois pour passer aux énergies renouvelables en Nouvelle Calédonie, même si je ne roule pas sur l’or, et bien je n’hésiterai pas une seconde. Et s’il fallait payer 2000, 3000, 5000 Fcfp de plus par mois, je le ferai aussi. Pour pouvoir regarder mes enfants dans les yeux et pour qu’ils ne vivent pas dans un monde en crise, invivable, instable, dégradé, chaotique  car bouleversé par les changements économiques, sociaux et environnementaux qu’aura provoqué la hausse des températures globale de +2°c à +5°c.

D’ailleurs saviez-vous que c’est le principal discours de nos responsables locaux que de dire qu’il ne faut pas passer au renouvelable parce que « çà risque de coûter plus cher » et que « forcément » les gens ne voudrons pas de cette idée…. mais est-ce qu’on leur a vraiment demandé leur avis aux citoyens calédonien ? Quel est leur choix véritable pour l’énergie de la Nouvelle Calédonie ? NON… et j’ai l’impression que c’est une habitude chez eux de faire les choix de développement du pays dans notre dos, et à courte vue.

Donc je vous propose un petit sondage de circonstance :  Seriez vous prêt à mettre la main à la poche pour passer aux énergies renouvelable et arrêter les dégâts sur le climat ?

Image tirée d’un site web GENIAL : graphistes pour le tsunami

http://cfsl.net/tsunami/

Publicités
Cet article, publié dans Banalités, CO2 & Co, Le pétrole j'en raffole, Monde de m..., est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Energie : une vidéo coup de gueule : électrochoc des consciences

  1. André FABRE dit :

    Encore un donneur de leçons adepte du « ya qu’a et du faut qu’on » !
    Je reprends ; »ils auraient pu y penser avant », qui te dis qu’ils ne l’ont pas fait ? toi qui sais tout et qui prend les autres pour des imbéciles. Je suis sûr qu’ils seraient heureux de bénéficier de tes lumières…
    Et si tu penses que c’est avec du pognon que se règlera le problème de l’énergie, tu te mets le doigt dans l’oeil. C’est vrai que le recherche est susceptible de proposer des solutions, mais, en attendant que proposes-tu ?
    Je suppose que tu ne penses pas à ceux qui peuvent à peine payer leur facture d’électricité actuelle. Mets donc tes idées en pratique, mais ne descends pas dans la rue si on touche à ton salaire ou que tu trouves que la vie est trop chère !
    Et ne t’abrite pas dans l’anonymat
    Je signe André FABRE
    B.P. 1681 – NOUMEA

    • Gilles-Antoine dit :

      André, penses tu vraiment qu’un Français qui vit au Japon, qui s’enregistre sur une vidéo et qui partage son ressenti sur la toile s’abrite derrière l’anonymat ? Cela n’a pas beaucoup de sens….
      Que ferais tu toi même dans sa position, aurais-tu le même courage ou la même honnêteté d’esprit pour oser exprimer à la face du monde ce que nous savons tous, sans vraiment savoir… ou sans vouloir vraiment savoir ? Comme si l’information juste pouvait se trouver dans les médias conventionnels et conventionnés ?… Quelle utopie !
      Penses tu vraiment que ce garçon « Alex » est en plein délire ? … Eléments de réponses : :http://www.google.com/url?sa=D&q=http://www.cartoradiations.fr/&usg=AFQjCNGfpJZQnqYGJLl92Yz-HQXhuAoRkg

    • @Andre Fabre : Vous avez l’air vexé dites donc :) !
      Quel est donc ce qui vous dérange dans cette réflexion ?
      Est-ce que c’est parce que vous vous sentez en danger dans vos croyances et vos certitudes ? ou bien avez vous peur du changement ? Avez-vous vraiment envisagé toutes les alternatives possibles ?
      En matière d’énergie vous êtes de cette génération qui a vécu sur le charbon et le pétrole et qui n’imagine pas qu’on va devoir obligatoirement changer : 1) ou bien de manière préparée, anticipée et réfléchie ou alors 2) par la force des choses, au dernier moment, en subissant les évènement sans capacité de réaction et avec des dommages collatéraux.
      Ne pas se préparer à la hausse durable du prix des énergies fossiles serait une erreur stratégique grave pour la Nouvelle Calédonie. C’est maintenant qu’on a les moyens qu’il faut réagir, ce n’est pas quand le baril sera à 300 dollars que le territoire aura les fonds et le temps suffisant pour amorcer une transition énergétique.
      Les gens ne sont pas des imbéciles, les premiers résultat du mini-sondage de cet article le montre : ils comprennent les enjeux et sont en capacité de réagir SI ON LEUR LAISSE LE CHOIX. Hors à l’heure actuelle les politiques ne nous laissent pas le choix. Nous sommes prisonniers de décideurs méprisants et cyniques. Les sous il y en a pour des aéroports sans touristes, il y en a pour des pelouses en plastique et des piscines olympiques plus grandes que le lagon, mais pour mener une politique de sobriété énergétique et de production d’énergies renouvelables qui bénéficierait à des générations de calédoniens, ben là il n’y a plus personne…on les entends plus.
      Je ne donne pas de leçons : je constate.
      Pour ce qui est de l’anonymat : je le revendique car j’ai le droit d’exprimer mes opinions personnelles sans risquer d’interférer avec ma vie civile. Si vous par contre vous avez cette liberté et cette indépendance, c’est certainement que vous avez une position très confortable. Tant mieux pour vous.
      Enfin pour ma part que vous vous appeliez André Fabre ou Tartanpion, cela m’importe peu, ce qui importe ce sont les paroles et les actes.

      • André FABRE dit :

        Je serais bref, car je n’aime pas échanger sans voir mes interlocuteurs.
        Pour Gilles Antoine :
        – Je te tutoie, c’est plus direct : si tu veux des preuves de mon courage, viens à l’Assemblée Générale de l’ADEVA-NC qui aura lieu le vendredi 8 juillet à 16 heures 30
        au « Bout du Monde ».
        Je pense que je pourrai te consacrer quelques minutes et, si tu en as le courage, nous pourrons échanger quelques idées en public ( et certainement en présence des R.G. ou d’observateurs politiques)

        Pour « ecoloducaillou »:
        – Vous revendiquez l’anonymat : ça, c’est une belle preuve de courage : vous voulez sauver l’humanité, mais sans risque pour votre « vie civile ». Cela ressemble à une phrase célèbre « armons nous et partez » !!!
        Quant à ma « position confortable », je suis à votre disposition pour la comparer à la votre.
        Vous avez mes coordonnées.
        André FABRE et non Tartempion.

  2. Gilles-Antoine dit :

    Hello André, je te remercie pour ta proposition mais malheureusement je crains fort de ne pouvoir être présent à cette AG et ne pourrais donc partager en direct les qq minutes que tu voudrais bien m’accorder…Le bout du monde, comme son nom l’indique est un peu trop loin pour moi…. Donc je vais essayer de te dire ici en qq minutes ce que je t’aurai probablement dit de vive voix :

    L’essence qui nous permet encore de nous déplacer devient de plus en plus chère et le pire, comme tu le sais certainement, c’est qu’il ne s’agit là que d’un début…
    Avec la boulimie de consommation en énergies fossiles et en richesses exploitables, non renouvelables, avec laquelle se goinfre sans pudeur et sans conscience la génération de consommateurs asservis que nous sommes devenus au cours de quelques dernières décennies, nous n’avons désormais plus d’autres choix que de nous préparer sans plus tarder au changement inévitable de rythme de consommation qui nous attend. Beaucoup de ces richesses naturelles auront disparues sous peu « des chiffres qui ne mentent pas » : http://terresacree.org/chiffres.html

    Autant donc ne pas attendre pour changer nos comportements et devenir un peu plus humbles, un peu plus respectueux et un peu plus sobres dans notre consommation d’énergie. Nos dépenses inutiles de « bon consommateur » sont-elles réellement nécessaires ? Est-ce en marchant pour la Vie chère (ce n’est pas une critique, j’ai aussi marché) que nous modifierons nos comportements complices ? Osons enfin nous réveiller de notre longue torpeur coupable et devenons enfin de vrais « CONSOM-ACTEURS » !

    Je n’affectionne pas particulièrement le clavier et l’écran de cet ordi, mais force est de reconnaître que malgré de nombreux désagréments, dont on se passerait bien volontiers (monde virtuel) le net offre de sacrés avantages (dont celui non négligeable de pouvoir s’informer en direct en dehors des circuits d’information établis …)
    Ouf !!! Profitons en tant qu’il est encore temps André ! Si nous n’y prenons garde, les mafias et les lobbys qui gouvernent ce Monde et qui font pression sur les gouvernements pourraient bien faire en sorte de limiter la libre communication et la libre information sur le net… : « Sauvons internet ! » : http://www.avaaz.org/fr/france_sauvons_internet/?cl=1135894621&v=9473

    A ce propos, on est encore bien loin d’une vraie démocratie et à ce titre, dans la construction citoyenne de l’avenir de notre pays, ou nos politiques sont si attachés aux symboles d’une identité commune, nous devrions les inviter à s’inspirer du modèle Islandais : « Leçon de démocratie »! http://www.lavie.fr/actualite/monde/l-islande-invente-la-wiki-constitution-22-06-2011-17912_5.php

    André, peu importe en réalité ton nom ou ta fonction sociale ou/et professionnelle, voir même associative, ton identité civile est une chose l’esprit qui t’anime une autre…. Sans te connaitre sache que je respecte totalement ton engagement ainsi que celui de toutes celles et ceux qui comme toi ou comme d’autres osent se relever et se dresser pour s’engager dans la défense de causes et de sujets qu’il est grand temps de traiter en profondeur en Kalédonie….Aussi !

    La santé des Kalédoniens, le respect des êtres vivants, visibles et invisibles, la prise de conscience de notre environnement qui va de l’infiniment grand à l’infiniment petit, tout comme celui encore bien insuffisamment connu de la richesse de la biodiversité d’un monde fragile qui nous accueille, pour un temps, me semblent être des éléments sur lesquels nous n’avons pas d’autres choix que celui de nous accorder, si nous prétendons réellement avoir un minimum de conscience et de respect en la Vie et en celle de notre prochain. Il en va de notre responsabilité d’aîné vis à vis des générations qui nous succéderont…. !
    Sur cette bande de Terre tout comme ailleurs le moment du Grand changement a sonné !… Plus tard, il sera trop tard, certainement pas pour la Vie sur Terre ou dans l’Univers, qui n’a que faire de nos élucubrations passagères, mais tout simplement pour l’humanité qui a certainement un autre rôle à jouer ici bas, même si cela n’est pas encore évident pour Tous.

    Enfin soyons clairs André, je n’ai pour ma part aucunement l’intention de me présenter ici en tant que donneur de leçons, j’ai encore bien trop de choses à apprendre moi même, et comme dirait un vieil acteur Français déjà parti « je sais, je sais aujourd’hui que je ne sais rien… » Ce que je sais toutefois, c’est que la Terre est ronde. Même si elle n’est actuellement peuplée que de 7 000 000 000 d’habitants (ce qui peut déjà paraître trop important aux yeux de certains, tout particulièrement compte tenu du déséquilibre de la répartition du fruit de l’exploitation des richesses naturelles de cette Terre et de ce que cela va nécessairement imposer comme changement global de fonctionnement pour les milliards de « bons consommateurs » que nous sommes) …
    Bien sur je ne parle pas ici du milliard de personnes qui à l’heure ou nous échangeons sur le net crèvent de faim, loin des projecteurs des médias ou de ceux tout aussi nombreux qui n’ont même pas accès librement à l’eau potable…. Passons aussi pour toutes celles et ceux qui souffrent de diabète d’obésité, de maladies cardio vasculaires et neuronales liées aux conséquences d’une alimentation commerciale de plus en plus dangereuse pour la santé de l’homme…
    Ces chiffres à plusieurs zéros peuvent donner le tournis, ou sembler trop lointains à notre vision quotidienne, pourtant ils sont encore bien peu comparativement aux milliards de galaxies peuplées chacune de milliards d’étoiles qui font la magie de l’Univers ou notre toute petite planète bleue ne demande aux humains qu’une chose : Le réveil des consciences endormies, pour sa survie !…

    Lorsque l’on parle de santé et d’énergie en Nouvelle Calédonie, les vieux de la tribu de Montfaoué du côté de Poya pourraient peut-être aussi parler des méfaits de l’amiante. Ils pourraient peut-être par la même occasion être entendus au moins dans un premier temps pour ce qui est de bénéficier (aussi) d’un raccordement au réseau électrique, celui qui passe juste au dessus de leur tête et qui jusqu’à présent semble les avoir oublier sur son passage….
    Hé oui malgré les richesses minières exploitées sur les massifs kalédoniens, tout le monde n’a pas encore accès à l’électricité dans ce beau pays riche du Pacifique. La vitrine de la France et de l’Europe dans la zone Pacifique est bien grande et bien belle, mais néanmoins quelque peu fêlée…

    Je ne te connais pas non plus André, cependant le tutoiement me convient pour ma part assez bien. Bravo pour ton engagement, et honnêtement, je ne peux que t’encourager à poursuivre avec celles et ceux qui t’entourent. La cause est légitime et j’espère bien que ce travail de sensibilisation mené depuis tant d’années finira par être entendu de qui de droit et que le droit reviendra enfin à ceux qui en ont été dépossédés.

    Ceci dit, pour en revenir à ce qui nous concerne ICI, on vit sur une même bande de Terre, qq part dans l’océan Pacifique avec nos 300 000 habitants, nos Zusines, notre beau lagon, notre destin commun….et bien sur, celui de nos enfants !… Ne l’oublions jamais !..

    Pour ce qui est des énergies renouvelables sur une île où les alizés et le soleil se conjuguent au quotidien tout au long de l’année, nous sommes effectivement en droit de nous questionner sur les raisons qui font que le développement des énergies propres et durables ne soient pas une priorité ardemment défendu par tous nos « responsables politiques ». Du coup la encore le mot « responsable » sonne un peu comme celui d’un verre fêlé, est-ce la vitrine ou l’homme ? Ok je te le concède, on est tous un peu fêlés…

    Compte tenu de ce qu’il se passe à l’échelle planétaire et de la chance que nous avons encore de vivre dans un pays riche, relativement épargné par la misère, les pollutions, la criminalité et les guerres, avons nous vraiment le droit aux yeux du Monde et de celui de nos enfants de nous contenter d’une politique sociale, environnementale et de santé publique aussi peu volontariste et qui manque cruellement d’anticipation ?
    Ce qu’il vient de se passer le 11 mars à Fukushima, doit être pris très au sérieux (d’abord parce que c’est très grave, ensuite parce que les médias nous mentent ou minimisent les impacts réels sur les populations) Ceci doit nous amener à changer nos regards quant à nos modes de fonctionnement et quant à la perception que nous avons de notre responsabilité individuelle en tant que simples être humain, de passage sur Terre….

    Le Japon aujourd’hui en est à réduire sa consommation d’électricité : « réduction de consommation en électricité » :http://t.cerise-media.fr/c/2002441/158/2531868/2711 la climatisation en cette saison très chaude est aujourd’hui devenu un luxe pour la 3ème puissance économique mondiale…. sans parler des tonnes de liquide hautement radioactif déversées dans les eaux de l’Océan Pacifique… (un peu comme du sirop de menthe que l’on déverserait dans une bouteille du Mont Dore en quelque sorte…Aprés c’est comme dans Orangina, vents et marées secouez moi !…) Même loin, on ne peut pas dire que nous ne sommes pas concernés.

    La vie des Japonais n’est pas aujourd’hui à envier, et nous Français qui faisons partie des plus gros producteurs d’énergie nucléaire au Monde devons réaliser qu’il est grand temps de revoir nos copies. A nous de nous mobiliser pour nous faire entendre en cela Alex n’a dans sa vidéo n’a pas tort. Quant aux énergies renouvelables en Kalédonie, elles doivent être largement développées et aidées. Les gens de Montfaoué pourraient ainsi avoir aussi l’énergie nécessaire pour éclairer leur demeure ainsi que les livres et les cahiers de leurs enfants scolarisés… Le temps des bougies et de la lampe Coleman est révolu en Kalédonie…. Enfin, je le croyais jusque il y a encore qq temps de cela…
    Durant le sommeil on garde les paupières closes durant de longues heures, mais le matin venu il ne faut que quelques fragments de secondes pour les ouvrir et les garder ouvertes jusqu’à la nuit suivante… Je n’écris donc ici que ce que je vois, ce que j’entends et ce que je sais… Bonne nuit et à bientôt.
    L’ami Pierrot.

    • @ Gilles-Antoine. Merci pour ce commentaire qui rappelle quelques fondamentaux du débat de l’écologie. Plein de bon sens.

      @ André Fabre. Je respecte votre engagement pour la cause d’Adeva. Même si nous avons des désaccords sur d’autres points apparemment. Enfin pour le reste je continue de croire qu’en Calédonie on est dans une situation où la formule « Je pense donc je gêne » prend tout son sens. La taille réduite de l’île et la pression sociale ambiante ne favorise pas le plein exercice de la liberté d’expression, prendre le parti d’aller à l’encontre de certains intérêts pour défendre des idées, aussi généreuses soient elles, à parfois causé bien des déboires, le passé du territoire est plein d’exemples du genre. Je ferai peut-être mon « comming-out » un jour si çà me prend. Mais pour le moment le sujet principal ici n’est pas le débat sur l’anonymat, donc j’arrêterai là sur ce point.
      Pour le reste, je mets en pratiques au quotidien les principes que je défend en matière d’écologie, merci de vous en inquiéter. Et question exemplarité, je doit reconnaître que je suis loin d’être un saint, car il y a toujours des contradictions dont il est particulièrement compliqué de venir à bout, mais je continue de chercher des solutions pragmatiques et réalistes à cela, et dans l’ensemble je pense déjà en faire beaucoup à mon niveau.
      « Le changement commence par soi même » disait l’autre, je sais plus qui.. et qu’importe, il l’a dit ! :)

  3. Gilles-Antoine dit :

    @ecoloducaillou. Merci pour ce petit rappel qui d’un seul clic nous permet de faire un petit retour en arrière, nous ramenant à pas mal de souvenirs… Haoouuh Bruno ! … Le vol pour Tokio nous ramène donc à toi et au Pays au travers de la vidéo d’Alex….Vois comment est faîte la Vie !..
    Dur dur que d’oser s’exprimer en toute conscience et en toute liberté dans un pays dit démocratique… ! Cependant bien que ce type d’exemples soit loin d’être unique au pays le plus proche du paradis, il y a bien pire malheureusement, nous ne pouvons décemment prétendre que « rien n’a sanzé depuis » Des consciences se sont éveillées, des hommes et des femmes se sont réveillées et se sont dressés pour faire entendre leur droit ET LEUR VOIX…. Au delà de leurs différences. Tout cela au rythme du Pacifique. Plutôt pas mal… Pour un début !

  4. André FABRE dit :

    Pour Gilles-Antoine et écoloducaillou.
    Je ne poursuivrai pas cet échange stérile avec des anonymes qui délivrent des poncifs, certes,. pleins de vérité, mais parfaitement vains.
    Quant à mon engagement dans la défense des victimes de l’amiante, je n’ai pas besoin de votre reconnaissance : ce dont j’ai besoin c’est de gens qui veulent prendre la relève pour constituer un bureau efficace. Quant à ceux qui veulent prendre le train en marche, cela ne me dérange pas à condition que ce soit pour rester dans la ligne de nos statuts : Promouvoir la prévention et éviter la politisation : il s’agit d’un problème de santé publique.
    Quand je vois des « k » au début du mot calédonie, je ne suis pas assez naïf pour croire qu’il s’agit d’une faute d’orthographe et quand je vois que le prénom de « Bruno » est évoqué,j’ai des doutes !

    Restez tout de même au courant de l’actualité et vous constaterez, que, sans subvention et sans inféodation à des lobbies, il est possible d’obtenir des résultats.
    André (adeva_nc@yahoo.fr)

  5. Gilles-Antoine dit :

    Mon objet dans cette intervention n’était pas de susciter une quelconque polémique, juste de partager un point de vue, le mien en rapport avec le sujet proposé par ecoloducaillou : Energie : une vidéo coup de gueule : électrochoc des consciences.
    Pour ce qui est du K, dans l’écriture du mot Calédonie, il n’a d’autre sens pour moi que de susciter le questionnement, dans un pays en construction à la recherche d’une identité commune, je ne vois pas ou est la faute. Quant à Bruno, qui est un ancien collègue et ami, à ma connaissance, je ne vois pas en quoi le personnage peut évoquer le doute. …Si c’est le cas pour certains, ce n’est pas le cas pour moi.
    On peut donc ne pas être d’accord sur certains points, sans pour autant être en opposition sur tout. La preuve est que je te rejoins complètement sur le fait que nul n’est besoin d’être subventionné ou inféodé à des lobbies pour obtenir des résultats.
    Bon courage pour la suite avec ADEVA. Pourquoi ne pas lancer un appel public pour celles et ceux qui souhaiteraient s’investir dans ce bureau ? Tout le monde ne peut être partout, mais des gens disponibles et prêts à s’investir dans de justes causes, il en existe certainement d’autres dans le Pays, faut-il encore les solliciter et éviter de les chasser ou de les faire fuir avec des idées arrêtées, non discutables.
    Rémy-Gilles est bien mon prénom.

  6. Sagamore dit :

    C’est quoi, ADEVA ?

  7. ecolagon dit :

    ADEVA = Association de Défense des Victimes de l’Amiante
    Localement c’est l’ADEVANC : http://adevanc.lagoon.nc/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s