Drapeau commun : Impressions après la soirée au Venezia

Tout d’abord on a pu voir que beaucoup de monde s’est déplacé, voilà déjà une réussite de l’évènement. Je ne suis pas habitué aux grandes réunions à caractère citoyen ou politique, mais la Salle du Venezia est grande, et malgré cela tout le monde n’a pas pu rentrer… on sent bien que le sujet passionne et que la Calédonie est en train de vivre des moments « historiques » tels que celui-ci.

Je me souviens des images à la télé du dernier congrès du RUMP, avec PF et devant lui, la caméra en vue plongeante et rapprochée montrant a peine les trois premiers rangs, et des sièges vides un peu partout sur les côté… Quelle misère pour un parti politique représentant soi-disant la voix des calédoniens, et prenant des décisions à leur place sans les consulter ! Le contraste avec la réunion d’hier est saisissant ! A la salle du Nouvata tous les sièges étaient occupés, il y avait des gens debout sur les côtés, dans les allées, les entrées étaient bouchées. Combien y avait-il de personnes ? 2000 ? plus ?

Un succès, une expression des gens, de toutes origines et toutes sensibilités.

Mais ce qui m’a le plus touché, est qu’on a bien senti, malgré la présence de quelques personnalités politiques dans la salle, qu’il ne s’agissait pas d’une réunion de parti politique. La diversité des citoyens était bien réelle, il y avait bien une diversité des identités et des ethnies. Je trouve que ce type de mouvement populaire, où l’on sent l’expression brute d’un peuple avec un désir d’un avenir commun, partagé, est la chose la plus rassurante que j’aie vue depuis longtemps sur le territoire et çà me donne plein d’espoir pour le futur : on veut travailler ensemble, on est de toutes origines et de toutes cultures et on veut vivre ensemble, et on est beaucoup à penser comme çà… ouf !! Je suis rassuré !

C’est pas Disneyland quand même…

Bon, ceci dit, on est pas au « monde magique de Mickey », et tout le monde il est pas forcément gentil, et tout le monde il est pas forcément beau.

D’abord, j’aurais aimé peut être que les personnalités politiques présentes fassent encore plus profil bas. Je suis parti avant la fin, mais j’ai eu le temps de voir les interventions de Bianca Hénin (FN) et Corine Voisin (CE), heureusement elles se sont exprimées en dernier, après que les personnalités non-politiques aient animé un peu le discours.

Lors de l’intervention de Corine Voisin, on a vu quelques personnes se lever pour un début de « standing ovation » dans la salle, donc j’en ai déduit qu’il s’agissait de militants CE. Apparemment ils ne devaient constituer que 5%-10% des personnes présentes, laissant ainsi place à un grand volume de citoyen divers. Si toute la salle s’était levée pour applaudir un membre de Calédonie Ensemble, alors je pense que j’aurai quitté la salle tout de suite, je ne suis pas forcément opposé à ce parti, mais je me suis déplacé pour une réunion citoyenne pas à une réunion d’un parti donc Ouf !!… on a évité la récupération politique du mouvement, sinon çà ne m’aurait pas plut du tout…

Ensuite j’ai senti parfois qu’une toute petite minorité de personnes (1% ?) était là avant tout par rejet du drapeau FLNKS… c’est dommage, car ce n’est pas le sujet de la réunion : il faut respecter le drapeau FLNKS. Il ne faut pas que ces quelques personnes perdent de vue qu’on est là tous ensemble, FLNKS, Kanaks, Caldoches, Zors, Viets, Thaitiens etc… avec un seul message : ont veut vivre ensemble, on se respecte, on est pas tous pareil, on pense et on vit différemment nos identités, on est pas obligé de partager les mêmes goûts et les mêmes couleurs, mais quand il s’agit de construire la Calédonie de demain : on est tous là, on travaille tous ensemble, on se respecte et il y a de la place pour tout le monde !

Ensuite aux infos le soir même, il y a eu un sujet sur le colloque à l’IRD, mais rien pour ce mouvement pour le Drapeau commun… problème d’organisation des média ou volonté d’occulter le sujet ? Pareil pour les Nouvelles Calédoniennes ce matin… pas un mot sur la couverture, même pas un petit encart. Je n’ai pas lu le contenu, mais çà aurait mérité une petite mention en couverture. Il s’agit de la vie citoyenne calédonienne ! çà aurait bien valu une mention ! il y a tellement de sujet à la con qui bénéficient de plus d’espace, et là pfuitt..

Du nouveau et de la fraicheur !

Au final un grand merci aux organisateurs pour cette initiative (Collectif pour un drapeau commun), aux intervenants de ce mouvement, et aux gens divers, représentants diverses communautés du territoire qui ont pris la parole, tout çà malgré la qualité variable des interventions, car certains orateurs n’avaient pas beaucoup de talent mais on leur pardonne, car ce n’est pas leur métier de faire çà, c’est juste des gens comme vous et moi !

C’était donc un bon moment qui a permis je pense de remettre un peu les pendules à l’heure : malgré les décisions prises dans notre dos par les politiques, ils ne feront pas taire la voix des gens qui veulent un drapeau commun, pour un destin commun. Aux prochaines élections ils vont sentir le message passer !

En attendant, prochain objectif : une grande manifestation pour faire du bruit !

 

Ps : l’image dans le titre c’est pas une photo prise hier soir, c’est une image prise sur internet correspondant à une autre réunion du collectif qui a eu lieu en aout 2010 : source. Hier il y avait plus de monde !

Publicités
Cet article, publié dans Banalités, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Drapeau commun : Impressions après la soirée au Venezia

  1. gaston dit :

    pour info
    – il y a avait 800 personnes – chiffre recoupé par deux évaluations indépendantes, et confirmé par les Nouvelles
    – un tiers de page ( p6) des Nouvelles

    remarque perso:
    les manoeuvres ambigues voire suspectes des autorités (qui croit à la sincérité de PF ?) accentuent les angoisses de manipulation et les clivages ; pratiquement pas de kanak dans la salle ; je n’ai senti que chez un seul orateur ( Stéphane) le souci explicite de réduire des inégalités et de injustices qui séparent fondamentalement les deux communautés : le drapeau commun est une bonne idée, mais elle ne suffira pas si on ne raccomode pas d’autres problématiques

    • Oui, je sais pas compter là c’est clair. Je savais pas combien peut contenir la salle, j’ai fait mon compte approximativement, et largement à côté de la plaque !
      Merci pour les chiffres !
      D’accord aussi avec l’idée que le drapeau ne fait pas tout. Les sujets qui fâchent sur l’avenir et la cohabitation des différentes communautés doivent être abordées… mais dans le sens d’une rencontre, pas dans le sens d’une confrontation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s