Drapeau : intentions de vote, intentions de révolte.

Comme la plupart des calédoniens je suis fatigué de nos politiciens, qui s’intéressent plus à leur luttes de pouvoir interne, qu’à construire un projet de société et de développement cohérent avec les attentes de la population.

J’irai à la prochaine réunion du comité pour un drapeau commun ce Jeudi 10 mars à 17h30 au Nouvata salle Vénézia et voilà pourquoi :

Personnellement, je n’ai jamais été « encarté » politiquement, j’ai voté aux provinciales pour les idées qui m’ont parues « les moins pires », et maintenant je suis déçu du résultat. Qu’ont t-ils fait de mon vote ? Ils se sont répartis les rôles entre eux, toujours les mêmes vieux roublards qu’on nous propose, et par habitude ils se sont proclamés propriétaires de nos voix… ils agissent en notre nom et font n’importe quoi : économie, développement, lutte contre les inégalités, vision d’avenir partagé… leur bilan est assez pitoyable en la matière.

Ils oublient qu’ils ne sont pas propriétaires mais seulement locataires des votes des calédoniens, et que nous restons libres de nos choix, et qu’on aime pas être pris pour des cons. Car c’est ce qui se passe avec cette histoire du drapeau. Ils vont se prendre une sacrée claque au prochain virage électoral.

Voici les raisons pour lesquelles je souhaite revenir aux urnes, et que je suis pour l’idée de construire un drapeau commun, une identité commune :

Drapeau d’un parti ou drapeau d’un peuple ?

La décision de lever le drapeau FLNKS s’est faite dans le dos des calédoniens, par la décision de partis minoritaires, un referendum populaire aurait été plus judicieux. Ce drapeau est chargé de symboles qui nous ramènent de nombreuses années en arrière, sur une période sombre et violente, une époque qu’on oublie pas, mais une époque aussi très différente.

Le risque de raviver les tensions était prévisible, le RUMP a joué avec l’allumette et s’est cramé la main, un manque de tact, et pire, cette décision n’a pas été sincère, car elle visait avant tout à contrer des opposants politiques, dans le cadre de manœuvres entre partis, elle ne recherchait pas l’esprit des accords de Nouméa (ADN) qui est de réunir les communautés du territoire. Je respecte le drapeau FLNKS, il doit être reconnu, mais c’est avant tout le drapeau d’un parti, pas de tous les Kanaks, pas de toutes les communautés du territoire, il n’est pas consensuel. Le drapeau français en revanche, même s’il n’est pas plus consensuel dans ce cadre, il présente en revanche une certaine « neutralité », celle d’une république, drapeau d’une révolte populaire de 1789, en attendant que soit créé  et reconnu par une majorité de citoyen un signe identitaire local, nouveau.

Toujours les mêmes douilles, les mêmes vieillards qui nous dirigent

On nous sort la tarte à la crème du clan intouchable des « signataires » des ADN. On nous dit que seuls ces vieux là sont habilités à poser les briques de la Calédonie de demain. Mais voilà, c’est bien d’avoir mis fin aux conflits (qu’ils ont eux même initié par leurs comportements passés), mais maintenant il faut parler de l’avenir, donc des jeunes d’aujourd’hui. Vous avez vu Pétélo et compagnie ? les institutions ressemblent presque à des hospices pour la gent du 3eme age, ceux là ne vivrons pas la Calédonie du futur. Ils faut de nouvelles têtes, des gens du siècle à venir, en phase avec les jeunes et le monde d’aujourd’hui, des politiques 2.0, interactifs, participatifs, communicants, rassembleurs et solidaires. Pour les prochains accords à venir, pour la prochaine constitution calédonienne, les signataires devront être « neufs », tournés vers l’avenir. Foutez mois ces vieilles momies au placard ! c’est urgent !

L’Etat fera tout pour éviter de nouvelles élections

De nouvelles élections doivent permettre de redistribuer les cartes et de sanctionner les politiques qui nous amènent dans le mur, RUMP et UC en particulier, qui ont démontré leur intention de faire leur petite cuisine sans l’avis des citoyens, ils prennent des décisions politiques, arbitraires, hasardeuses, et de plus ils n’ont démontré aucune capacité de gestion crédible des collectivités : recul sur le logement social, vision du développement style grand-papy, drill baby drill, on « développe » (surtout le porte monnaie des copains et de ceux qui l’ont déjà bien rempli) et on observe ensuite les conséquences des déséquilibres sociaux, environnementaux et économiques produits… La vision du territoire à long terme, ils n’en n’ont pas le commencement d’une idée.

L’Etat en ce moment, c’est surtout l’UMP, on a un président qui est censé représenter tous les français, mais personne ne niera que ce que l’on observe c’est avant tout le chef d’un parti, qui administre le pays sur la base d’idéologies bien particulières, qui favorise grosso-modo à peine 15% de français, ceux déjà les plus favorisés. Et le rejeton local de ce parti, c’est le RUMP, l’Etat se sentira forcé de ne pas le laisser tomber, il s’opposera à la tenue de nouvelles élections provinciales qui lui font courir un risque majeur dans une période critique : la venue prochaine du sarkoprésident et les échéances de 2014. Ils trouverons toujours une pirouette juridique, ou une galipette politique pour esquiver ce risque.

Donc on peut raisonnablement s’attendre à ce qu’il n’y ait pas de nouvelles élections bien qu’elle soient actuellement vraiment nécessaires à l’hygiène politique et démocratique de ce pays.

Mais vu la situation, est-ce acceptable de se faire trimbaler, mener en bateau, par ces partis qui ont déjà bouclés leurs arrangements entre eux, ces partis qui ne sont pas à la hauteur des enjeux du développement de ce pays ?

Il faut se faire entendre, tous ceux qui pensent, que la Calédonie a un autre futur qui inclue tous les citoyens, kanak, zors, viets, wallis, cacanes, etc… il faut donner de la voix, et peut être aller le dire dans la rue s’il le faut, et montrer qu’on est capable de travailler ensemble et qu’on se fout de la couleur des drapeaux et de la couleur des peaux si on est capable de construire, travailler ensemble et de se respecter.

Donc tous ce Jeudi 10 mars à 17h30 au Nouvata salle Vénézia, pour penser « commun » et pas autre chose, et proposer une date pour une grande manifestation qui permettra de montrer qu’on a encore une voix et qu’elle ne peut pas être volée si facilement par ceux qui prétendent nous représenter.

Publicités
Cet article, publié dans Banalités, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Drapeau : intentions de vote, intentions de révolte.

  1. gaston dit :

    bien vu bien dit !
    à une réserve près : le drapeau français est signe d’oppression coloniale pour une grosse partie du pays ; il est aussi hélas le symbole de notre « ripou »blique actuelle ( où les cartes se distribuent entre rupins) que de la révolte populaire de 1789 …

    • Oui c’est sans doute vrai, l’idéal républicain et de démocratie de la France a pas mal souffert de la médiocrité de sa caste politique et économique actuelle.

      Sinon concernant le drapeau commun, je ne veux pas qu’on pense non plus que je fait le parti de Gomez. Lui il joue sa survie politique avec cette histoire, il est acculé à cette solution, si jamais il m’arrivait de voter pour lui (cas hypothétique), ce serait davantage un « voter contre » RUMP, UC & Co.

      On a vu que Gomez a géré ses mandats de manière plus dynamique que les autres parties, il a mené quelques projets bien pensés pour la Calédonie, mais il a fait aussi de belles conneries genre Gouaro Deva, et il a géré les deniers publics en manquant un peu de prudence parait-il, il a intérêt à marcher droit lui aussi, sinon à la première embrouille et flagrant délit de couillonage de citoyen, pchitt ! dehors.

      Mais franchement pour voter je préfèrerai de nouvelles têtes et peut être aussi de nouveau parti, qui exposeraient clairement les grandes lignes de leur programme pour le devenir de la Calédonie et le développement durable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s