Nouméa après la montée des eaux

Nouméa sous la mer après l amontee des eaux

A quoi ressemblerai la Nouvelle Calédonie si le niveau des mers continuait à monter ? et jusqu’où va t’il monter ? en combien de temps ? et d’ailleurs, pourquoi elle monte la Mer ?

Nouméa, Koné, Ouvéa, Boulouparis, je vous propose un petit aperçu du paysage futur de la Nouvelle Calédonie après quelques explications.

J’ai beaucoup abordé dans les articles précédent du problème de la consommation des énergies fossiles sous l’angle des impacts économiques et sociaux, mais vous il ne faut pas oublier que tous ces bouleversement des modes de vie de l’après-pétrole vont avoir lieu en même temps que des bouleversement du climat.

Quelques degrés de plus à la planète et son équilibre se modifie : l’atmosphère, les océans, les écosystèmes, les sols, tous ces éléments sont liés et le changement d’un seul facteur, par exemple la température, va transformer ces équilibres.

Concernant l’océan, la conséquence immédiate du réchauffement est, entre autres,  la montée des eaux, qui a plusieurs origines, dont les principales :

  • Expansion thermale : chauffez la mer, elle gonfle… (comme l’air chaud qui est plus volumineux que l’air froid)
  • Fonte des glaciers
  • Fonte de l’arctique
  • Fonte de l’antarctique

Jusqu’où : +1 mètre ? + 14 mètres ? + 75 mètres ?

Le plus fou c’est que d’ici à 2100, ces trois réponses sont  théoriquement possibles… en fonction de différents modèles mathématiques, hypothèses, ou prévisions, la précision n’est pas vraiment au rendez-vous, mais on est sûr par contre qu’elle ne descendra pas !

C’était un peu comme pour le cyclone Vania tout récemment : on savait  avec certitude qu’il nous arrivait dessus, mais il a fallu attendre les dernières heures pour savoir avec quelle force et pour combien de temps…

Le site internet flood.firetree.net propose un outil interactif qui permet de faire des simulations de l’impact sur le trait de côte de la montée des eaux, voici un petit montage sur la zone de Nouméa :

Montee du niveau de la mer à Nouméa
Cliquez sur l’image pour agrandir l’animation

Alors il faut comprendre que c’est une cartographie théorique, qui ne prend en compte que le relief en rapport à une élévation globale (eustatique), localement il y a d’autres facteurs qui pourront influer aussi sur la nouvelle géographie des paysages côtiers :

  • La nature du sol : dur ou sableux, le résultat et la vitesse de l’érosion causée par l’eau ne sera pas le même.
  • Dépressions et cyclones : ces évènement climatiques extrêmes peuvent d’une seule fois faire reculer la côte, ou modifier son paysage. Après une grosse dépression on peut voir certains îlots du lagon qui ont changé de forme, avec souvent des arbres tombés à l’eau. Les cyclones provoquent notamment une « onde de tempête »  qui peut élever d’un mètre supplémentaire le niveau de l’eau.
  • Les mangroves : elles permettent d’atténuer l’action des vagues sur la côte. Elles la protègent contre les cyclones et la forte houle du large. Malheureusement leur destruction progressive par les aménagements fragilise le bord de mer.
  • Le récif : il protège également les côtes de la houle du large qui provoquerai une érosion particulièrement agressive sur le littoral. La mort progressive du Corail (augmentation des températures, acidification des océans…) peut être un facteur aggravant l’érosion des côtes due à la montée des eaux.

Le GIEC, groupe d’expert sur le climat, organisme généralement assez prudent, annonce environ 1 mètre d’élévation du niveau des eaux d’ici à 2100. C’est déjà beaucoup et cela suffira dans certains pays à causer la migration de millions de personnes qui vivent au bord de l’eau.

Par contre d’autres sources, prennent l’hypothèse de facteurs aggravants et soudains du réchauffement climatique (rétroaction négatives et effets de seuils)  tels que la libération subite de grande quantité de gaz à effet de serre de certains réservoirs (fonds sous-marins, pergélisol arctique) ou dus à de fortes variations de l’albédo, dans ces cas là on pourrait voir des augmentations de 6 m à 75 mètres du niveau des océans, avec notamment la fonte complète des pôles.

Bref, dans tous les cas, ne vous inquiétez pas, vous aurez le temps de voir venir la marée il ne s’agit pas d’un tsunami ! Mais pour nous mettre un peu dans l’ambiance, voilà quelques extraits de cartes à + 14 mètres concernant la Nouvelle Calédonie.

– Koné / Koohnê –

Niveau de la mer à Koné

 

– Boulouparis / Berepwari –

 

– Ouvéa / Iaai –


Alors ce constat n’a pas pour but de paniquer les gens, mais il permet d’envisager concrètement certains éléments du champ des possibles, voire même du probable.

Il est important de pouvoir ouvrir ces perspectives, pour que les actions qui puissent être conduites aujourd’hui ou demain, soient étudiées : lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, économies d’énergies, développement et protection des puits de carbone (récifs, forêts, mangroves), prévisions concernant l’urbanisme et les aménagements, prévisions concernant les développement sociaux et géostratégiques (migrations de population), prévisions sur les impacts économiques (mutation des systèmes productifs et des flux de marchandises).

Petit à petit ces thèmes devront occuper le débat citoyen, technique et politique. Et si les citoyens ne demandent rien aux politiques on peut parier qu’il ne se passera pas grand chose ! La plupart de nos politiques sont d’un âge avancé, ils ne connaitrons pas de leur vivant les effets les plus importants de ces changements. Alors que les moins de 40 ans verrons de leurs yeux la plupart des changements à venir, et à plus forte raison les jeunes d’aujourd’hui et les enfants. Mais ceux-là, les jeunes… aujourd’hui ils n’ont ni pouvoir économique, ni pouvoir politique.

C’est pour cela que l’on peut appeler les générations futures, et même une partie des citoyens d’aujourd’hui,  les « sans voix ».

Publicités
Cet article, publié dans CO2 & Co, L'eau est partout, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Nouméa après la montée des eaux

  1. dj_kroket dit :

    Le GIEC donne, depuis 1900, une hausse moyenne du niveau de la mer de 3mm par an, sans aucune tendance visible d’accélération ou de ralentissement du phénomène.
    D’après le rapport du GIEC de 2007, l’élévation du niveau des mers d’ici 2100 pourrait être comprise entre 18 et 42 cm.
    Donc cet article présentant l’état de divers endroits de la NC avec des élévation d’eau de 14m et totalement irréaliste dans l’état actuel des choses, pour ne pas dire utopique.
    A moins de considérer des périodes plus proches du millénaire que du siècle.
    En gros du catastrophisme bon marché à la Al Gore….

    • Salut Kroket, je ne dis pas que l’on arrivera à 14m de hausse, je dit que les calculs théoriques donnent des valeurs « jusqu’à » un maximum absolu de +75m de hausse du niveau des mers (70m est plus souvent cité), qui correspondrait à la disparition totale de la calotte antarctique, mais il très peu probable quand même d’en arriver à cet extrême.

      Pour te donner plus de précisions :

      Le GIEC revoit à la hausse de manière fréquente ses scénarios à horizon 2100. En 2007 il prévoyait +20 cm maximum, puis en 2009 il avançait le chiffre plus de +1 mètre maximum. Il semble que souvent le GIEC se montre excessivement prudent.

      Sur ces cartes le niveau à +14 m permet de bien mettre en évidence les zones les plus sensibles le long des côtes de NC, même si çà ne va pas forcément jusqu’à ce niveau tout de suite. Dans un contexte d’incertitude très marqué, +1m n’est pas forcément plus absurde que +14m, c’est juste plus probable à horizon 2100. Bien malin celui qui pourra dire exactement au final. Mais on est sûr que çà ne baissera pas.

      La complexité des interactions entre les systèmes terre / biosphère / atmosphère, invite il est vrai à beaucoup d’humilité sur les prédictions.

      Quelques sources :
      http://www.astronoo.com/articles/rechauffement.html
      http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=5929
      http://www.brgm.fr/dcenewsFile?ID=268

      • dj_kroket dit :

        Je comprends ton raisonnement, mais je persiste à dire que tant qu’on n’observe aucune accélération du phénomène de montée des eaux, on doit continuer à faire une prévision d’évolution linéaire et non exponentielle.
        Et sans vouloir polémiquer, quand tu écris « Mais on est sûr que ça ne baissera pas. », et bien moi j’ajoute que le changement climatique selon le GIEC (ainsi que la montée des eaux qui en découle) ne fait pas consensus au niveau de la communauté scientifique.
        Après le reste peut partir dans de longues discussions qui sont surement mieux à faire en face à face avec un bon petit verre plutôt que via un blog.
        Cordialement…

  2. dj_kroket dit :

    Une dernière remarque.
    Le dernier rapport du GIEC date de 2007 (il y en a tout les 5 ans), les chiffres officiels sont toujours entre 18 et 42 cm.
    Sur les liens que tu donne, la prévision d’1m faite en 2009 viens d’une estimation du WWF, qui est un organisme écologique et non scientifique. De plus le WWF a déjà fourni des prévisions erronées au sujet du RC (voir l’histoire des neiges du kilimandjaro dont le texte alarmiste du WWF qui prévoyait qu’elles disparaissaient en 2027 à été débunké et retiré du rapport officiel du GIEC)

    • Une nouvelle étude vient de sortir, elle est australienne :

      « On est presque cinq ans plus tard maintenant, on en sait plus sur le comportement des calottes glaciaires. On a de très bonnes informations sur le Groenland. Nous savons que la glace fond à un taux croissant, a-t-il déclaré à la presse. Cela nous indique qu’il faut tendre vers l’estimation haute d’un mètre. Et il y a des gens qui disent qu’il faut aller bien au-delà. »

      lien : http://bit.ly/lmouHJ

      • dj_kroket dit :

        Ce n’est pas une étude crédible écoloducaillou, juste un rapport.
        D’ailleurs voilà ce qui y est écrit : « Je pense que la hausse moyenne du niveau de la mer en 2100 comparé à 1990 sera de 50 centimètres à 1 mètre ».
        Aucune preuve scientifique derrière tout ça … ça m’étonne de toi … tu vois un mec qui dit ‘je pense que’ et tu le crois??? Je te croyais plus sérieux que ça ….
        Toutes les études sérieuses (i.e. scientifiques, revues par des pairs) concluent qu’il n’y a pas d’accélération de l’augmentation du niveau de la mer depuis 1930!
        Tu ferais mieux de tenir compte uniquement des documents sérieux !
        ex : http://www.jcronline.org/doi/full/10.2112/JCOASTRES-D-10-00157.1
        citation de cette étude : « Nos analyses ne montrent pas d’accélération du niveau des mers dans les bases de données des jauges de niveau des USA durant le XXème siècle. […] Sans accélération du niveau des mers, la tendance de la hausse du niveau des mers du XXème siècle conduirait à une hausse de seulement environ 0,15m de 2010 à 2100. »

        • Désolé d’avoir déçu tes attentes :) … Malheureusement je dois avouer que je ne suis qu’un pauvre pion dans la balance. Ne risquant pas de faire partie des experts invités du GIEC, je m’en remet donc pour construire mes convictions aux sources diverses, aux articles, aux synthèses. Le rapport d’une d’une commission spécialisée sur le climat me paraît être une référence avec tout de même une valeur non négligeable. D’ailleurs l’avantage d’une commission est de se prononcer sur une synthèse transversale au temps t d’un grand nombre d’études scientifiques de référence.
          La science n’étant pas infaillible, toute découverte n’est valable que pour le moment où elle a été faite. Ainsi je suppose que les membres de cette commission ont opéré en leur âme et conscience une « juste compilation » des découvertes les plus récentes. Entre çà et l’info sectorielle et spécifique d’un article scientifique isolé, j’aurai plus tendance à retenir le bilan d’une vision transversale à large spectre. La réalité ne se regarde pas par le petit bout de la lorgnette, elle est complexe.

  3. dj_kroket dit :

    Comme je te le disais, tout les relevés officiels font état d’une non accélération, et même d’un ralentissement de la montée des eaux.
    En ces conditions, comment peut-tu croire le contraire?
    D’autant plus que ton fameux rapport ne fait que des suppositions, moi je te parle de relevés officiels!
    Plutôt que d’écouter ceux qui ‘pensent que la hausse sera de 50cm à 1mètre’, pourquoi ne regarde-tu pas les relevés des marégraphes et satellites?

    Quoiqu’il en soit, on est très loin de ton alarmisme et des 7 ou 14m que tu mets dans ton article.
    Au vu de la montée actuelle des eaux, nous sommes dans des pas de temps de l’ordre du millénaire pour peut-être y arriver!
    Il est complètement impossible que ces 7 ou 14m d’élévation puissent avoir lieu d’ici 2100!
    Ton article est donc faux, exagérément alarmiste et devrais donc être corrigé.
    La science ne se base pas sur la peur et les effets d’annonce, mais sur des preuves!

    • « Ton article est donc faux ». J’apprécie la subtilité et la nuance du propos…

      Bref, reprenons tes arguments :

      « tous les relevés officiels font état d’une non accélération » : 1) une non-accélération, çà veut dire que l’eau monte quand même malgré tout. 2) L’étude que tu cites utilise un jeu de données très partielles : il ne s’agit que d’une observation limitées au territoire américain et il ne s’agit que d’une période entre 60 et 156 ans, pour 57 stations de mesures. Il faut prendre en compte que le niveau des mers de monte pas partout à la même vitesse. Il se trouve qu’au niveau du continent américain entre 93 et 2008 les relevés satellites montrent une augmentation bien moins importante qu’au niveau de l’Asie par exemple. Cette étude, même si elle apporte sa pierre à l’édifice de la science, sur un cas particulier, n’est pas suffisantes en elle même pour contredire l’ensemble des autres études sur lesquelles se base le GIEC pour augmenter ses prédictions d’élévations des mers à horizon 2100.

      Maintenant : comment expliques-tu que sur une période de 150 000 ans, la variation du niveau des mers a été directement liée aux températures, elles mêmes directement liées au niveaux de CO2. lien

      Les prévisions d’augmentation et d’accélération des températures sont un fait.
      L’origine anthropique de l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’air est un fait.
      Le niveau des mers est lié à la température, c’est encore un fait.

      Il ne faut pas sortir de polytechnique ou de l’école des mines pour saisir ici, le lien direct entre l’activité humaine, notre modèle de développement et des impacts à l’échelle planétaire.

      Enfin concernant les niveau à 14m utilisés pour illustrer mon propos dans cet article, comme je l’ai déjà dit dans un commentaire plus haut, il s’agit bien d’illustrer un impact sur le trait de côte, de rendre plus visible les zones exposées. Ce n’est pas forcément une prévision à horizon 2100, étant donné qu’à 2100 le GIEC prévoit aux alentours d’1m. Je note simplement que 1/ le GIEC a toujours été très prudent dans ses prévisions qui sont souvent revues à la hausse. 2/ Il existe bel et bien des possibilités d’effets de seuil concernant les réservoirs de carbone et de méthane, ces effets aggravants non compris dans la plupart des modèles, font toujours partie du domaine du possible.

      Enfin concernant le sérieux de la démarche, je ne peux que constater avec amusement que tes sources proviennent de « science et vie.net », un blog personnel relatant les articles d’un magazine de vulgarisation scientifique qui souvent nous vend des pages du genre « La téléportation c’est pour demain » sur la base d’une découverte de téléportation quantique, donc souvent c’est plus de la science fiction qu’autre chose, du journalisme pour amuser la galerie. La deuxième source que tu pointes, c’est le site « sornettes.fr ». No comment. Dans le style partial et partisan, on fait difficilement mieux. Il existe sur le net une myriade de sites qui déroulent sur des pages entières de soi-disant « combat contre la pensée unique » quand ce n’est pas souvent plus franchement un étalage de « théories du complot » dans tous les sens, et à toutes les sauces.

      Restons sérieux. Cette discussion avait pourtant bien commencé :)

      • dj_kroket dit :

        « 1) une non-accélération, çà veut dire que l’eau monte quand même malgré tout. »
        Cela veut dire que la mer monte A LA MEME VITESSE depuis que l’on mesure sa hauteur (cf : depuis qu’il y a des marégraphes, bien avant que l’on emette du CO2). Autrement dit, jusqu’à présent, on n’a démontré aucune influence du réchauffement anthropique sur la montée des eaux.

        « 2) L’étude que tu cites utilise un jeu de données très partielles »
        Très bien, prenons donc d’autres données, par exemple wikipédia :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9vation_du_niveau_de_la_mer
        qui te dira que la montée des eaux est stable, de 1 à 3mm par an, avec courbes à l’appui.
        Ou bien prends les courbes du GIEC et tu verra les mêmes résultats.
        C’est indéniable au vu de toutes les données, il faut juste prendre le temps de regarder.
        Le mer ne monte pas plus vite qu’avant la révolution industrielle, c’est tout.

        « comment expliques-tu que sur une période de 150 000 ans, la variation du niveau des mers a été directement liée aux températures, »
        Très simple, le soleil, la banquise, les paramètres de milankovich…. ce que l’on sait des aires glaciaires .. comme d’hab quoi!
        « … elles mêmes directement liées au niveaux de CO2. »
        Là tu fait une erreur.
        Il est maintenant prouvé depuis quelques temps que la température à toujours varié AVANT le CO2 (environ 500-800 ans de décalage). C’est donc plutôt la température qui influe sur le CO2 et non l’inverse.
        Une des étude là dessus : http://icebubbles.ucsd.edu/Publications/CaillonTermIII.pdf

        « Enfin concernant le sérieux de la démarche …. « science et vie.net » … « sornettes.fr » »
        Typiquement le genre de chose qu’on sort quand on n’a plus d’argument.
        Et bien qu’a celà ne tienne, ce sont les courbes généralement admises et je n’avais pas pris la peine de prendre les infos directement là où ce serait indiscutable mais si tu m’y oblige…
        Sur mon image du niveau de la mer (du site Sornette.fr), tu aurai pu lire que ce sont les relevés de Topex, et tu trouvera la même courbe sur le site du CNES
        http://smsc.cnes.fr/Fr/oceans.htm
        Pour la deuxième image (science.et.vie) tu trouvera la même sur la page wiki que je t’ai donné plus haut.

        Bon, sinon si tu as des données ou études sérieuses pour me contredire, je les attends toujours….

  4. Onil Comeau dit :

    Depuis long temps je cherche ce sorte de blog. Je sui un habitant du littoral du golfe St. Laurent, péninsule acadienne depuis 1941. Depuis 2002 ma passion est de mesurer le niveau d’érosion. A propos de la monté du niveau des eaux, je remarque qu’ici on a perdu à certain endroit 15 mètres depuis 2007.
    Mais ce qui me préoccupe c’est que dans les 2 estuaires il n’y a plus de plage même a marrée base. La végétation est imergé 24 sur 24 et les gazons des résidences aussi. Bien sur ce n’est pas d’après une étude scientifique, simplement d’après 2 yeux de 70 ans qui observe les littoraux en été comme en hiver, surtout pendant les marrées de tempêtes. Est-ce que je devrai attendre que les scientifiques me dissent que mes yeux sont bon pour parler de mes observations?

    Voir les photos de ma région à (société-littoral.ca)

    Les différents opinions sur ce blog aide a me situer. J’aime beaucoup.

    Onil Comeau SEL

    • Merci pour ce commentaire très encourageant concernant le blog. Par ailleurs il est vrai aussi qu’il n’est scientifiquement pas admis de tirer des conclusions générales d’après une observation ponctuelle… Mais la mémoire des anciens est un bien précieux et il faut la partager, c’est sur de longues périodes que l’ont peut se rendre compte de phénomènes qui restent souvent invisibles autrement.
      Merci pour ce témoignage.

  5. dj_kroket dit :

    Tiens, les dernières données montrent un ralentissement de la montée des eaux, et même une baisse par endroits ….
    Il semble que j’avais raison ….
    Je cite :
    « Sur 20 ans, jusqu’en 2000, la série chronologique de mouvements moyens du niveau de l’eau illustre clairement le changement relatif à l’élévation du niveau de l’eau au fil du temps, mais à un rythme faiblissant, » écrit Phil Watson dans son étude qui a paru dans le Journal of Coastal Research. Les scientifiques admettent que, entre l’été dernier et celui-ci, le niveau des mers a en fait baissé d’environ 6mm. L’auteur déclare : « Cette tendance au ralentissement était également évidente dans l’analyse détaillée des dossiers de 25 marégraphes de Zunie sur une durée de plus de 80 ans. »

    http://www.alterinfo.net/Intrigue-embrouillee-en-climatologie_a63184.html

  6. lechardeur dit :

    j’ai le sentiment que Monsieur dj_kroket désire avoir raison et prétend détenir le savoir aux vues des études évoquées, « la connaissance face à la peur et à l’alarmisme ».
    Je souhaiterais comme lui penser que ses « chiffres » reflètent la réalité et peut être qu’à ce jour c’est le cas.
    Je souhaite que cette internaute ait raison et que les différents commentaires ne deviennent obsolètes.
    Pendant longtemps, « le savoir » prétendait que la terre était plate…
    Je souhaite profondément me tromper, être dans l’erreur pour mes enfants et pour les générations futures, seulement aujourd’hui on a le choix de penser que c’est alarmiste et ne rien faire ou alors tenter de sensibiliser ses semblables et changer de comportement, j’entends respecter le monde qui nous entoure pour que nous ne prenions pas aujourd’hui aux enfants de demain ces beautés de la Terre.
    Sans compter que ne pas reconnaître aujourd’hui l’influence de l’activité humaine sur certains changements c’est fermer les yeux ou ne pas être capable de regarder les choses.
    bon courage à ceux qui croient que l’homme peut être meilleur dans ses comportements.

    • dj_kroket dit :

      Il me semble que vous confondez réchauffement climatique et écologie ….. Ce qui est très différent.

    • Lamouline dit :

      Je tique sur la phrase: « Pendant longtemps, « le savoir » prétendait que la terre était plate…En réalité, les « savants » savent depuis plus de 2000 ans que layterre est une sphère et le démontrent dans tous leurs écrits. Le mythe de la terre plate est souvent évoquée par les partisans de la terre qui se réchauffe.

  7. lechardeur dit :

    peu importe les pensées individuelles et les mots employés, il s’agit avant tout de protection et de respect de notre Panète.
    rien ne prouve que les uns ou les autres aient complètement tort ou raison à ce jour, malheureusement seul l’avenir pourra apporter une réponse
    Je ne recherche aucunement le conflit.
    Néanmoins, il est clairement mis en avant à l’aide des résultats donnés par les « carottages » dans la calotte glaciaire que l’activité humaine a eu et a une influence depuis la révolution industrielle sur le réchauffement de la planète si pour vous il ne s’agit pas d’écologie et bien je pense qu’il ne sert à rien d’épiloguer sur le sujet.
    Je persiste tout de même à dire et à penser que je souhaite que vous ayez raison sur vos théories, par ailleurs trop peu de références dans le domaine me concernant pour tenter de vous convaincre.
    J’espère tout de même que l’Ecologie, le respect de la planète , la lutte contre le réchauffement climatique sont pour vous des éléments de « bataille » sans compter qu’avec vos connaissances en la matière vous devriez être sûrement très persuasif, mettez vos atouts à profit.
    Bien cordialement.

    • dj_kroket dit :

       » il est clairement mis en avant à l’aide des résultats donnés par les « carottages » dans la calotte glaciaire que l’activité humaine a eu et a une influence depuis la révolution industrielle sur le réchauffement de la planète »
      –> ceci est faux. C’est juste une théorie avancée par le GIEC. Tout ce que les carottages on réellement prouvés, ce que la température varie toujours AVANT le CO2 …. (800 à 1000 ans de décalage).

      Enfin, ce que je voulais dire, c’est que la lutte contre le RC n’a rien à voir avec l’écologie.
      Le CO2 n’est pas un polluant, bien au contraire, et beaucoup ont tendance à l’oublier.
      Pour ma part, je ne crois pas du tout au RC anthropique, et pourtant je suis pour la décroissance, les économies d’énergie, le recyclage, la protection des forêts …. bref, la vraie écologie….
      Cordialement

      • De la lecture pour Dj_kroket :

        « L’extraterrestre de Roswell nie le réchauffement climatique… »

        http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/08/01/rejet-science-theories-complot-climatosceptiques/

        « Au total, 1 145 questionnaires complétés en intégralité ont été retenus (un seul par adresse IP) et les résultats sont assez éloquents. Celles et ceux qui ont une propension à s’approprier toute théorie complotiste sont aussi les mêmes qui vont rejeter entièrement des faits ou des consensus scientifiques.  »

        ;)

        • dj_kroket dit :

          Arf …comment vous expliquer pour que vous compreniez …..
          Il n’y a pas de consensus scientifique sur la THEORIE du réchauffement climatique anthropique. Par pitié, renseignez vous avant de parler!

          – 31072 (le 20 mai 08, dont 9021 PhD-docteurs ès sciences) scientifiques américains déclarent que le réchauffement climatique est sans fondement scientifique (The global Warming Petition Project)
          – 4000 Scientifiques signent ‘L’appel de Heidelberg ‘ (Science & Environmental Policy Project)
          – Le site de la déclaration de Manhattan avec ses signataires (600+ scientifiques et 463 grand public)
          – Plus de 700 Scientifiques éminents ont contesté le réchauffement climatique anthropogénique (en fin 2009) (US Senate Committee on Environment & Public Works). Tout y est : les déclarations, les titres et les rattachements des signataires.
          – 500 Scientifiques ont des doutes étayés sur la panique dû au réchauffement climatique anthropogénique(Heartland Institute)
          – 150 Scientifiques, Economistes et Theologiens signent une lettre ouverte adressée aux signataires de ‘Changement climatique : Un appel évangélique pour l’action ‘ (ISA)
          – 105 Scientifiques signent ‘ La déclaration de Leipzig sur le changement climatique global’ (Science & Environmental Policy Project)
          – 100 Scientifiques signent une ‘Lettre ouverte au Secrétaire Général des Nations Unies'(National Post, Canada)
          – 77 scientifiques sceptiques (Business and Media Institute)
          – 60 Scientifiques en appellent à Harper pour un réexamen de la science du réchauffement global (Financial Post, Canada)
          – 47 Scientifiques signent le « déclaration par des scientifiques de l’atmosphère sur le réchauffement par effet de serre »(Science & Environmental Policy Project)
          – 41 Scientifiques démontent l’alerte au réchauffement climatique (The Daily Telegraph, UK)
          – 35 scientifiques sceptiques, ‘Les négationnistes’ (National Post, Canada)
          – 100 scientifiques éminents écrivent au Président Obama au sujet d’une de ses déclarations sur le réchauffement climatique affirmant que « The science is beyond dispute and the facts are clear ». Le titre de la lettre est « With all due respect, Mr President, that is not true ». (2 avril 09)

  8. lechardeur dit :

    Peut être ou pas?
    Bonne continuation

  9. lechardeur dit :

    j’oubliais:
    ce n’est pas ce que j’ai pu lire…
    peu importe, bonne continuation tout de même et merci à ce blog.

  10. Tangopi dit :

    j’habite l’ile d’ouvéa, et ici la montée des eaux est une réalité.
    La question est comment faire pour la ralentir, c’est une question de survie pour les habitants du littoral

    • trolo dit :

      bossu tangopi, ame ha watrine ûê me TATA ADU, je crois pour question de ralentir la montée des eaux c’est un peu fichu,,,,a moins qu’un miracle nous vient en aide.
      Nous seront que spectateur de ce désastre…. un frère de fayawe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s